Qu’est-ce qu’un crédit immobilier ?

Le crédit immobilier est sans aucun doute le prêt le plus important que vous allez réaliser au cours de votre vie. Il est un moyen de financement réservé aux ménages souhaitant, faire l'acquisition d'un bien immobilier (en résidence principale ou en investissement locatif), faire construire une maison ou bien alors réaliser des travaux.
Ce crédit se caractérise par un prêt accordé par une banque ou un organisme financier spécialisé.

Quelle durée et quelles mensualités pour votre prêt immobilier ?

De la durée de votre emprunt, dépendra le montant de vos mensualités et vis et versa.
Une chose essentielle est à retenir : Plus la période de votre emprunt sera importante et plus vous devrez payer d’intérêts.
Egalement, plus la durée de votre prêt est longue, et plus le taux d’intérêt sera élevé. L’organisme financier estimant que le risque de défaut de paiement est plus important sur une longue période.
Aussi, il convient de trouver la durée la plus courte possible selon votre capacité à pouvoir rembourser vos mensualités et par conséquent en accord avec vos revenus. La règle veut que votre capacité de remboursement ne dépasse pas les 33% du montant de vos revenus, l’idéal étant même, de ne pas dépasser les 30%.
Il est donc nécessaire de trouver le bon équilibre, entre des mensualités pas trop lourdes, et une durée pas trop longue, pour vous éviter de supporter des frais financiers trop importants.

 

Les meilleures conditions pour obtenir un prêt immobilier :

Le profil de l’emprunteur est un élément déterminant dans l’obtention d’un prêt immobilier.
Les organismes financiers accepteront plus facilement de vous octroyer un prêt avec un taux attractif, si vous rassemblez le maximum de points favorables, à savoir :
- Avoir un apport personnel convenable.
- Ne pas avoir d’autres prêts du type crédit à la consommation.
- Ne pas avoir de dépenses excessives sur vos 3 ou 4 derniers relevés de compte.
- Le PEL (plan d’épargne logement) est évidemment un plus, le prêt à taux zéro, les prêts sociaux, les prêts aux fonctionnaires, etc…
- Le taux d’endettement ne doit bien entendu pas dépasser le tiers de vos revenus.
- Le type de bien à acquérir (localisation, valeur, marché immobilier,…)
Les très bons dossiers permettent de contracter un crédit immobilier avec un taux plus avantageux.
Aujourd’hui, le prêt à taux zéro permet de faciliter l’accès à la propriété pour une résidence principale et de se constituer un apport personnel. Avec cet apport financier, les chances d’obtenir un crédit de la part de votre Banque seront plus importantes.

Aussi des aides diverses peuvent être également accordées par votre région ou département. Renseignez vous directement auprès de votre municipalité, des collectivités locales, qui vous aiguilleront vers les organismes compétents et vous permettront de vous faciliter l'accès à l'emprunt pour réaliser votre projet d’achat immobilier.

Les différents types de prêts immobiliers :
- Le prêt à taux fixe : est celui qui garanti le plus de sécurité à l’emprunteur, la durée du crédit et le montant des mensualités restant inchangés. Il peut être amortissable ou également in fine.
- Le prêt in fine : dans ce cas, l’emprunteur va durant toute la durée du prêt rembourser uniquement les intérêts du crédit immobilier. Le capital sera rembourser en une seule fois à la fin du prêt, ce qui suppose de devoir placer une somme importante d’argent sur une épargne rapportant des intérêts à l’emprunteur.
- Le prêt à taux fixe modulable : il permet de pouvoir augmenter ou réduire les mensualités en fonction de l’évolution des revenus du foyer ou bien alors de certaines dépenses prévues.
- Le prêt à taux révisable : dont le taux peut varier tout au long de la durée du crédit.
- Le prêt relais : il peut être considéré comme une avance de la banque permettant d’acquérir un autre bien immobilier avant que le bien mis en vente ne soit déjà vendu.

Avant de contracter un crédit, pour l’acquisition d’un bien immobilier, il est nécessaire d’évaluer les frais liés à cet achat, comme par exemple, l’entretien, ou la taxe foncière, etc…La localisation, et les perspectives de revente doivent également entrer en ligne de compte, afin d’effectuer un choix judicieux, adapté à sa propre situation.